Adhérents

Appel d’Offre: GEPOG

Cahier des charges :
Animation & Méthodologie dispositifs participatifs

1. Présentation du projet
A l’heure d’une expansion démographique importante en Guyane et de l’émergence d’une conscience partagée des enjeux environnementaux, le projet TRAMES porte sur la connaissance, la gestion, la valorisation et l’appropriation des « zones vertes », des « zones bleues », et des corridors écologiques sur le territoire de la Communauté d’Agglomération du Centre Littoral de Guyane (CACL). Les milieux naturels urbains et périurbains (forêts, savanes et zones humides, cours d’eau) ont une forte valeur biologique, paysagère, patrimoniale, et sont partie intégrante de l’amélioration ou du maintien de la qualité des cadres de vie.
A ce titre, ils doivent être intégrés comme éléments structurants des aménagements communaux, et compris comme des supports d’activité sociale, d’acquisition de connaissances, de sensibilisation et d’éducation à l’environnement, de projets de science participative, et de modèles innovants de gestion territoriale durable.
Le projet TRAMES, comprend 3 axes majeurs :
● Apports de connaissance sur la biodiversité, avec un effort particulier porté sur les zones d’importance écologique identifiées sur les documents de stratégie territoriale (SAR, SCOT, PLU),
● Partage et implication participative approche participative, communication, et valorisation, qui s’appuiera sur ces zones et visera à en promouvoir l’appropriation par les habitants,
● Soutien / accompagnement des aménagements, qui se proposera d’apporter les éléments concrets facilitant les orientations et les choix des décideurs quant aux devenirs de ces zones.
Le présent appel d’offre concerne le volet  » Partage et implication participative approche participative, communication, et valorisation,  » dont les objectifs sont :
 la mise en place de dispositifs participatifs généraux à destination du grand public et des scolaires ;
 la réalisation d’inventaires participatifs permettant de compléter les inventaires scientifiques mis en place au sein du projet.
2. Présentation des organisations
L’association GEPOG (Groupe d’Etude et de Protection des Oiseaux en Guyane), porteur du projet TRAMES, est une association représentative, agréée de protection de la nature, habilitée à recevoir des dons, regroupant plus de 200 membres. Elle développe et participe à de nombreux programmes pluridisciplinaires incluant fortement les sciences humaines et sociales ainsi que la participation du grand public et des partenaires afin d’enrichir la connaissance, la conservation et la valorisation des espèces et de leurs habitats.
Elle se mobilise autour du débat public environnemental régional en participant à de nombreuses commissions préfectorales ou régionales, participe aux initiatives d’éducation à l’environnement notamment auprès des publics scolaires et s’investit pleinement dans la gestion des espaces naturels de la région en étant gestionnaire de la réserve naturelle de l’Île du Grand Connétable et co-gestionnaire de la Réserve naturelle des Nouragues.
Les questions de gouvernance et d’implication des acteurs des territoires, des usagers, des partenaires et riverains dans les projets de conservation et de valorisation sont au centre des stratégies d’interventions de l’association. Elle est reconnue localement et régionalement comme partenaire privilégié auprès des services de l’Etat, des collectivités et des institutions pour son expertise environnementale.
L’association Kwata, est partenaire du projet TRAMES, menant de très nombreux projets dans le domaine de la connaissance et de la description de la diversité, et dans les domaines de l’éducation à l’environnement, et de la médiation environnementale. Kwata a été créée il y a plus de vingt ans et travaille pour la connaissance et la conservation de la faune guyanaise et plus largement amazonienne, en partenariat avec des gestionnaires d’espaces naturels, de très nombreux partenaires institutionnels et scientifiques.
3. Objectif de la prestation
Dans le but de mener à bien le volet dispositif participatif du projet TRAMES, le prestataire sera force de propositions auprès de l’équipe du projet pour établir un programme d’intervention sur un ou plusieurs quartiers du périmètre d’études. Il devra également être un facilitateur de la mise en place de cette démarche par sa connaissance du milieu associatif local. Enfin, il sera un renfort dans le cadre des différentes animations et ateliers proposés dans le projet TRAMES.
a. Définition de la méthodologie de concertation
Le prestataire devra avoir un niveau de connaissance et de pratiques suffisant pour être en mesure d’accompagner l’équipe du GEPOG dans la mise en place d’une méthodologie de concertation. Il s’agira dans un premier temps d’apporter des connaissances théoriques sur les différentes typologies de dispositifs participatifs pouvant être mis en place. En fonction du niveau de connaissance du chargé(e) de mission recruté(e) au sein du GEPOG, le prestataire pourra proposer une journée de formation afin d’indiquer les connaissances en matière de concertation de base voire plus poussées à l’équipe projet.
Le prestataire, par son retour d’expérience, permettra d’avoir une approche critique sur la construction de la méthodologie envisagée par l’équipe projet et notamment sur la conception des inventaires participatifs. Sur la thématique des sciences participatives, une revue des démarches déjà mises en place en Guyane ou sur d’autres territoires devra être proposée en indiquant les éléments intéressants pouvant être repris et utilisés dans le cadre du projet TRAMES.
Le cadrage de la méthodologie de concertation avec l’équipe projet doit être effectué en amont de la mise en place de la démarche (prévue pour la rentrée 2019). Des réunions de cadrage plus ponctuelles au cours de la mission doivent également être prévues par le prestataire.
Dans ce cadre, il devra être en capacité de travailler à la production d’outils méthodologiques pour la bonne conduite du projet par l’équipe du GEPOG.
b. Identification des partenaires associatifs locaux
Pour la mise en place de ce projet, le GEPOG souhaite s’appuyer sur les partenaires locaux existants. Le prestataire apportera son soutien à cette démarche en indiquant de manière précise les intervenants potentiels et la manière de les contacter, notamment en ce qui concerne les partenaires en lien avec le monde associatif. Par ce travail, le prestataire accompagnera l’équipe projet dans la définition du territoire d’intervention le plus adapté pour mener à bien la mission envisagée. Éventuellement, il pourra également accompagner l’équipe projet lors de réunions techniques avec les partenaires associatifs ou institutionnels pour la présentation de la méthode ou dans la pertinence des secteurs d’intervention.
Concrètement, une cartographie des acteurs en présence pourra par exemple être produite par le prestataire pour aider l’équipe projet à identifier les partenaires à solliciter.
c. Appui pour l’animation des ateliers
En lien avec la méthodologie construite avec l’équipe projet, le prestataire pourra être mobilisé pour aider à la réalisation et l’animation d’ateliers de concertation. Concernant la réalisation, il s’agira d’un appui ponctuel en fonction de la charge de travail du chargé de mission sur le projet ou dans le cas d’un matériel particulier à disposition du prestataire.
Sur l’animation, il s’agira également d’apporter un appui en fonction de l’importance et des besoins des ateliers mis en place. Cet accompagnement ne sera pas là aussi systématique.
d. Retour critique sur la démarche entreprise
A la suite de la mise en oeuvre de la démarche, le prestataire devra être en mesure de produire un retour d’expérience de la démarche entreprise. Ce travail permettra d’alimenter le rapport final du projet TRAMES sur le volet participation. Cette note aura pour but de décrire succinctement la méthodologie mise en place lors des ateliers de concertation et de procéder à un retour critique sur l’atteinte des objectifs envisagés. Celui-ci devra être pensé comme un outil d’évaluation de démarches de concertation, transposables sur d’autres projets.
4. Profil du/de la consultant(e)
– maîtriser les méthodes et outils de concertation,
– disposer d’une expérience et de références en la matière,
– avoir une bonne connaissance du monde associatif,
– éventuellement, être en mesure de former l’équipe projet sur la thématique
5. Attendus
– Réalisation d’outils méthodologiques pour la mise en place d’inventaires et de dispositifs participatifs ;
– Accompagnement pour l’animation des ateliers de concertation ;
– Appui pour la prise de contact avec les associations locales ;
– Remise d’une note retour d’expérience des ateliers mis en place
6. Conditions
L’étude doit être réalisée avant juillet 2020.
Enveloppe envisagée : 20 000 euros
Date limite de candidature : 14 juin 2019
Les structures / candidat(e)s intéressé(e)s peuvent envoyer leur proposition à anne.durand@gepog.org & recrutement@gepog.org

L’Union Européenne co-finance le projet TRAMES.

L’Europe s’engage en Guyane.

Laisser un commentaire